16 juin 2007

11 Autour du Pech de Bugarach 50km d+1450m 5h


Reportage photos et trace gps ici   Diaporama Plani-cycles


Herétic a bien soupçonné le spot, c’est du couillu !!
Cette trace fournit par Lule sur le site utagawavtt propose essentiellement des chemins et sentiers de montagnes accompagnés de paysages fabuleux sur les Pyrénées et le Pech de Bugarach, elle est composée de 3 grosses ascensions.
Dés le départ de Bugarach, le ton est donné, un chemin cimenté sur 1 km, grimpe à 15% dans une châtaigneraie pour s’adoucir et offrir pendant 10 km la vue sur le versant Nord du Pech de Bugarach… la forêt se diversifie ainsi que le sol… de caillouteux à terre marron, blanche, rouge… La descente s’amorce par un single humide malheureusement fréquenté par les sabots des chevaux, pour rejoindre très vite une piste roulante que l’on quitte au km 12 pour remonter et continuer la descente sur 6km, par la sauvage piste Forestière du Ciela de la Pause qui avec ses épingles s'identifie à un single très agréable…
Le passage au superbe village de Camps sur l’Agly présage le début de la 2 ème ascension, la plus dure du circuit : 400 mètres de déniv + en 6 kilomètres. Vues sur le coté Est du PECH. A la bergerie du Pla de Lagal, le sentier cathare est rejoint. Le pourcentage de la pente (maxi 21%), au milieu de cailloux durs à cuire, implique quelques poussages historiques.
La récompense arrive au Roc Paradet. Le single au milieu des prairies et les vues sur les vallées, les Monts Pyrénées et … le versant sud du Pech… un spot digne des photos des magazines Vtt.
Le sentier cathare en tortillant sur le plateau, devient chaotique obligeant quelques portages au milieu du buis. La descente par un single devient très sympathique. Le petit étang à proximité des ruines de Campeau reflète les champs remplis de marguerites à cornes à travers lesquels il faut monter pour rejoindre les Ruines de la Bergerie de la Couillade. La descente s’effectue par le GR36, elle commence dans l’herbe, traverse une forêt pour finir par une piste caillouteuse à flanc de montagne.
Une petite route rejointe, la 3 ème ascension débute pour s’enrouler et s’élever d’une façon très surprenante autour des ruines du château des Maures, gardien des paysages féeriques du col de St Louis. S’enchaîne à vive allure une courte descente vers le village très paisible de St Louis et Parahou.
Un chemin raviné puis défoncé par les sabots permet de remonter vers le col des Escudiés. C’est ici que Pierre a failli enliser à jamais, un sabot de Vttiste. A travers la forêt quelques passages en single suivent l’itinéraire équestre pour croiser la vache blanche des Ruines de Montplaisir. La piste rejointe la deuxième partie de l’ascension régulière sans fin, continue vers le col du Moulin à vent.
La descente commence timidement par un chemin se transformant en single linéaire pour devenir plus joueur et caillouteux. La vue sur la face Ouest du Pech proclame la fin de cette sympathique boucle sportive autour de Bugarach.

Cette chevauchée effectuée à trois avec Pir2 et Joel, nécessite des destriers adaptés, vigoureux légers et solides… Elle est à effectuer par temps dégagé pour profiter des vues panoramiques. 

  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (1)
  (0)
  (0)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire