27 mai 2014

Vent d'Autan article dans la dêche du midi !

Vent d’autan : un cycliste de 73 ans fait Castelnaudary-Gaillac en 16 minutes

gallery_289_49_390430
Le fort vent d’autan qui souffle depuis plusieurs jours sur la région toulousaine a eu un effet inattendu pour un habitant de Castelnaudary âgé de 73 ans. Comme chaque matin, Honoré G. sort de chez lui pour acheter son journal préféré. Il enfourche sa vieille bicyclette et prend la direction du tabac-presse de son quartier.
Mais à peine a-t-il tourné à l’angle de sa rue, qu’il se retrouve de dos dans l’axe des rafales de vent : en un instant, il est comme soulevé. A 8h15, on le voit  franchir le panneau de sortie de la vie, à 8h18 il est signalé traversant le village de Saint-Félix-Lauraguais, deux minutes plus tard un radar de la gendarmerie le flashe à 267 km/h sur la route de Cuq-Toulza, il franchit l’Agout à la sortie de Lavaur vers 8h25, avant d’attaquer plein fer la ligne droite de la départementale 87.
Heureusement les gendarmes ont eu le temps de prévenir leurs collègues de la brigade de Gaillac qui installent un immense filet à l’entrée de la ville. Honoré ayant franchi l’autoroute A68 aux alentours de 300 km/h, le vieil homme et son vélo sont stoppés net quelques minutes plus tard par le dispositif de la maréchaussée. Il est alors 8h31 et Honoré vient de parcourir 85 kilomètres en 16 minutes.
Ses patins de frein et ses semelles de chaussures ont fondues. L’homme est un peu surpris de se retrouver là : "Ce qui m’embête le plus, a-t-il confié, c’est qu’ici je ne vais pas trouver l’édition de l’Aude de mon journal".
Après un contrôle d’alcoolémie qui s’est révélé négatif, les gendarmes l’ont laissé repartir en sens inverse. Mais cette fois, avec le vent de face, il ne serait attendu chez lui que dans 3 ou 4 jours.
Jean-Paulo Livié

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire