25 octobre 2014

Esp Ainsa Zona Zéro Maxi 7 J2 46km d+1600m ****

 Ainsa Zona Zéro Maxi 7 J2 Reportage CR &Trace Gps   Diaporama Plani-cycles



Quel plaisir de rider avec une telle équipe de riders dans ces petits bijoux de sentiers ! Les bikes sont mis à rude épreuve Vva voum, inclu des images de La Baze !
CR en cours
voici les Photos du jour

Esp Ainsa Zona Zéro Maxi 7 J2 46km d+1600m ****
La Zone Zéro d'Ainsa, le paradis pour le VTT, la régalade est là !
Texte du CR jekyll :
Cela commence par quelques mètres de route qui nous amènent au départ du parcours ZZ007 où nous empruntons une trace dissimulée au milieu d'une rivière « pas asséchée »;-) mais bien roulable. Quelques passages dans les terres grises nous motivent à appuyer sur les pédales. Puis c'est la douche froide : quelques gouttes viennent légèrement calmer notre ardeur. Un passage sur route pour faire le point et mettre les bonhommes au sec et c'est reparti dans un sentier génial, physique et technique où chaque mètre est chèrement gagné. Le genre de single où le pilotage en montée prend tout son sens et où chaque pierre est avalée au prix d'un gros effort. Mais ça passe (enfin presque...). Encore un peu de route pour se refaire la pilule et on enquille la première descente qui donne un avant-goût de cette maxivalanche (et pas mégavalache !!! Christophe !!! non mais ;-)) . Ça commence fort ! un single qui à lui seul vaut le détour, ça promet pour la suite … malgré la pluie (qui s'est arrêtée) la DH est bien roulable et nous décidons de continuer le trip !!

Nous prenons la longue liaison sur route, qui peut se faire en navette si vous avez le temps... Mais pour nous ça sera VTT ! Ça grimpe un peu puis ça ondule en « écharpe » (voir la traduction avec Christophe ?) pour nous déposer au pied de la terrible piste de montée au col de Salida. Là, c'est 600 m de D+ avec une pente à 10% constante (sans aucun répit ni replat) et une adhérence parfois bien énergivore, mais ça y est !!!! nous voilà au départ de LA maxivalanche !! Pas le temps de se restaurer car quelques gouttes nous invitent à nous engouffrer dans ce single qui n'en finira jamais à notre plus grand plaisir !!! Le début enchaîne des passages en « écharpe » à flanc dans une terre meuble, souple et onctueuse. Puis des passages plus techniques et pierreux, quelques petites marchounettes qui passent toutes seules. Le tout agrémenté de moments purement "magiques" dans les terres grises où notre âme de bicrosseur en herbe se réveille !!! Quel Pied !!! Car en fait, ça ne s’arrêtera jamais et les quelques remontées sont presque appréciées pour se reposer les bras et les cuisses qui, à la longue, fatiguent dans ces 1200 m de D- d'un coup.

La descente se termine sur un long sentier dans les terres noires pour nous donner encore plus la banane … comme si on en avait besoin ? Retour à la caisse, et l'averse qui nous tombait à moitié dessus sur la fin de la descente finit par tomber vraiment, comme pour un « clap » de fin de ce week-end de « cinéma » où la réalité a bien dépassé la fiction !
Accès au départ - Carte
Ainsa.
Remarques
Départ du village médiéval d'Ainsa.
Remarques sur la difficulté
Quel plaisir de rider avec une telle équipe de riders dans ces petits bijoux de sentiers ! Les bikes sont mis à rude épreuve Vva voum, voir les 2 vidéos inclus des images de La Baze !
Bonus vidéo 1 : en Ziq - JPR31 par temps humide 
Bonus vidéo 2 : en Ziq - JPR31 par tems sec =>inclus des images de La Base
Remarques sur le portage
Des petits poussages qui restent marginaux.
Commentaire de l'auteur sur la sortie
2 reportages, un par temps humide l'autre sec !
Reportage photos ici humide 
Reportage photos ici sec
Praticabilité
Préférez les jours ensoleillés sans trop de chaleur.
t

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire