20 septembre 2015

66 Pla Guillem Olette Etape2/2 45km d+1600m 11H

Pla Guillem Pic Dona J2 Reportage CR &Trace Gps   Diaporama Plani-cycles

L'étape 2 d'un week de grand VDM dans les Pyrénées Orientales avec une équipe exceptionnelle !
La première partie du Pla guillem au Pic de la Dona est vraiment grandiose !
après  5km de crêtes catalanes en prospection se sont révélées non conforme pour le Vtt, dommage car elles donnent accès à une très belle descente pour un final d-1300m.
Quelle périple ! => lire absolument le CR pour être prévenu de ce passage très délicat à éviter si possible.
Vidéo en cours

les photos

66 Pla Guillem Olette Etape2/2 45km d+1600m 11H
L'étape 2 d'un week de grand VDM dans les Pyrénées Orientales avec une équipe exceptionnelle !
La première partie du Pla guillem au Pic de la Dona est vraiment grandiose !
Les 5km de prospection de crêtes catalanes se sont révélées non conformes pour le Vtt, dommage car elles donnent accès à une très belle descente pour un final d-1300m. Je laisse la trace pour indiquer le sentier emprunté (c'est celui du Trail de Nyer).
Quelle périple ! => lire absolument le CR pour être prévenu de ce passage très délicat à éviter si possible.

Voici le compte rendu détaillé de Christophe.
Attention, cette trace présente une zone en terrain scabreux, entre le Col del Pal et le Roc des Trespassats en passant par le Roc de la Tombe… Avec ces noms, vous êtes prévenus. Certains passages sont exposés même à pied sans vélo.Sur Utagawavtt la trace est intacte mais j'insiste pour attirer l’attention des personnes intéressées à bien lire ce commentaire et à ne pas s’y engager.
7h36, tout le monde est prêt sur la selle. Aujourd’hui, le programme consiste à monter au dessus de 2200 m d’altitude, et d’y rester pendant 20 km. Pour cela, nous suivrons une trace parfaite que nous a apporté Phil11 pour passer les Esquerdes avec un seul portage minime. Après, montée au Pic de la Dona, Col del Pal et exploration de la crête qui va de ce col au Roc des Trespassats. 5 km où sur la carte, rien n’est évident. Par contre, promis juré, craché, après il y a une descente 3 étoiles que j’ai repérée en Juin depuis le bas, en portant le vélo depuis Nyer.
Après avoir quitté la foule partant vers le Canigou, la montée permet vite de s’échauffer. Les premiers rayons du soleil nous cueillent au Col de la Roquette. Nous voyons une bonne partie de l’itinéraire du jour, ainsi que tout le massif du Carlit, le Bugarach, le Madres… La piste continue à bien rouler jusqu’au mystique Pla Guillem, 2300 m. Là, c’est le vent froid qui nous salue. Philippe nous fait sortir de la trace pour aller apercevoir le Vallespir. A nos pieds, Cadaques, au loin toutes les sierra catalanes.
On reprend un petit sentier pour filer vers le bien nommé Collada del Vent (ça souffle très fort) puis les Roques Blanques. La trace de Philippe pour franchir les Esquerdes est magnifique, alternant les 2 côtés de l’échine rocheuse. Tout roule sauf le contournement de la pointe 2316, parfois en sortant un peu du sentier. De plus, le vent s’est calmé sur ce secteur. Portage court à la Porteille de Rotja, puis repos à la Mort de l’Escoula. 3h30 de roulé, pour 16 km de très beaux vélos, et ce n’est pas fini. Tandis que Fabien monte au Roc Colom, nous filons rejoindre le magnifique sentier de 5 km qui nous amène un peu en contrebas de la Porteille de Morens. A part 1 très court passage, sentier magnifique avec une vue XXL sur ces immenses plateaux. Il est 12h00 quand nous arrivons à la Porteille de Mantet, sur nos vélos. Fin du vélo plaisir pour les prochaines heures…
Portage de 40 min pour atteindre la salle à manger du Pic de la Dona, avec quelques Catalans bavards. La descente entre la Dona et le Col del Pal n’est pas lisse, ça tape, parfois ça roule pas.
Maintenant, nous attaquons les 5 km exploratoires, le long d’une crête qui sépare les sauvages vallons de Mantet et de la Carança. On suivra plus ou moins une sente très peu empruntée. Au début, Fabien roule encore un peu pour rejoindre le Pic des Rives Blanques. Le portage passe encore bien sur de grandes pelouses. La descente qui suit roule au début puis se frotte à des éboulis. Il faut après faire un raide portage pour rejoindre le Pic de Costa Lisa. La suite devient très rugueuse. Une sente est là, avec beaucoup de rochers, sur un terrain raide, avec quelques arbres.
Au point 2239, le sentier part bien à gauche dans un raide vallon, puis remonte vers la crête. Je pars devant voir qu’il ne va pas nous ramener vers la crête. Mais non, il longe en écharpe le bas des falaises du Roc des Cimbels. Le terrain est raide, si le vélo part dans la pente, il plonge dans la Carança 800 m plus bas ! Tout le monde est concentré, surtout que la fatigue arrive. Repos au Prat de Dalt où nous retrouvons des balises du trail de Nyer qui aura lieu la semaine suivante. Nous suivons un bon sentier (à pied, faut pas rêver) qui nous amène Collet de Rabadana.
Là, j’entends au loin derrière un « c’est des malades » de Cyril. Il a une montée d’adrénaline et décide de faire tout ce qui suit sur le vélo. Et ce qui suit, est engagé… On descend raide dans la pente récupérer le vieux sentier à flanc qui parcours la montagne sur son flanc Est. Sur la carte, il est en pointillé. Cyril reste sur la selle, et pas en pointillé. A un moment, je vois un truc sautiller sur un vélo, au milieu des rochers, au dessus du ravin. Et il avance bien en plus. Sur une dalle raide et déversante sur le ravin, j’attends ceux qui sont derrière pour la passer ensemble. Cyril nous dira qu’il a commencé à la passer sur le vélo mais qu’il a abandonné sur la dernière marche...
On se regroupe à proximité de la Cabane de Trespassats. On souffle, on décompresse, la journée se fait longue, ça fait 9h30 qu’on est parti est 2h30 qu’on a quitté le Col del Pal, dernier endroit presque civilisé. Philippe doute fortement qu’il y ait un bon sentier de descente à partir de là, puisque là où nous sommes, il n’y a rien. Pas de troupeaux, un sentier emprunté par 2 pelés. Pourquoi y aurait il un sentier qui irait nulle part ? En plus, avec les noms des sommets, ça fait pas rêver. Rocher des Trépassats, Roc de la Tombe. Et des à pics, des cailloux à perte de vue. Pas une pointe de civilisation.
Je ne sais pas pourquoi il est là, , mais je sais qu’il est là, et qu’il est bon, jusqu’à Nyer, soit 1300 m de D- . Il démarre dans un bosquet, puis il y a encore un pierrier à traverser sous le Roc des Trépassats.
Les premières épingles sont raides, puis le sentier file à flanc. Bien marqué. Au début raide, il s’adoucira par la suite, avec virages, petit slalom, un peu de caillou, quelques racines, de la vitesse, du technique, des points de vue… un beau sentier. A la cote 1361, il devient plus plat, avec des murettes de soutènement, plus aménagé. Un régal.
Cyril oublie les 2h30 de galère et profite à fond. Les réflexes de descendeurs reviennent, les freins se relâchent, on en profite. Je reprends ma place naturelle de dernier du groupe.
Arrivés sur la piste, un bon sentier coupe vers En, puis descend dur Nyer dans un mode plus technique, avec du caillou.
Donc cette descente est magnifique en vélo, mais si vous voulez gagner du temps, partez de Nyer (point 1070), en 2h30 vous serez en haut !
On oublie la dernière portion de la trace qui remonte un peu sur sentier pour filer directement sur Olette.
19h00, 11h30 que nous sommes partis. Pour un long long long voyage ...
Philippe concluera par un « bon, tu nous en referas plus des comme ça ! ». J’ai acquiescé car heureusement que tout le monde était en grande forme, savait se gérer, avait le pied sûr.
Mais je savais pertinemment que j’avais passé une excellente journée …que cela laissera des souvenirs, que nous sommes contents d’avoir partagé de bons moments, d’avoir fait cette traversée et de ne plus la refaire plus tard !
Accès au départ • Carte
Olette.
Remarques
Départ le deuxième jour du Refuge de Mariailles
Remarques sur la difficulté
5 km très très difficiles, même à pied => tout le reste ce n'est que du bonheur à plus de 2300mètres avec une belle descente finale de d-1300m.
Remarques sur le portage
Attention ne pas se tordre une cheville dans la partie la plus difficile 1 km très délicat du Roc des Cimbells au Roc des Trépassats.
300 mètres de d+ à porter pour se hisser au Pic de Dona.
Praticabilité
Hors neige et par beau temps, ne pas s'engager sur les 5km difficiles si les conditions ne sont pas optimum !
Sur ces 5km, 2 km sont réservés à des personnes qui ont le pied sûr en Montagne sur des sentiers pas faciles même à pied.
 enez.vtt
 Le 25/09/2015 à 12h46.

Au fait, Photos JP et de moi même sur les 2 journées. Désolé pour la qualité, pas facile de bien les réduire.
 jpr31
 Le 25/09/2015 à 12h30.

la vidéo en cours !
toutes mes petites Miam photos de ces paysages grandioses ici
 francoisgoyon
 Le 24/09/2015 à 08h38.

Bravo, belle idée, belle réalisation !
Tous ces cailloux, ça me rappelle une autre galère pas loin, dans les gorges de la Carança: je venais d'arriver dans les Pyrénées (en 2003) et je n'avais pas toutes les cartes IGN, en particulier pas celle du bas des gorges de la Carança où je devais passer après une traversée du col de Mitja depuis Prats-Balaguer; je me suis dit qu'il faudrait bien que ça passe ! C'est passé, mais je ne m'attendais pas à ça: passage acrobatique du vélo avec les roues démontées dans les échelles, mais une arrivée finale extraordinaire à vélo sur ce fameux sentier suspendu dans la falaise. Quelques touristes doivent encore s'en souvenir ! Du coup, je n'avais pas mis cette balade sur mon site de vtt à l'époque...
 piR2
 Le 24/09/2015 à 08h28.

Bravo l'équipe,  une belle aventure à la sauce enez ...  le genre de trace que l'on ne fait qu'une fois Wink
 PHILIPPE11
 Le 23/09/2015 à 22h14.

C'est ça on a touché la LUNE, Merci ENEZ pour l'initiative, une bavante en terme alpin...
 Silvalain
 Le 23/09/2015 à 22h07.

Belle aventure. Certaines photos évoquent une autre planète. Merci pour le partage.
 elguy29
 Le 23/09/2015 à 21h41.

félicitations les gars!! fallait être motivé sans doute par moment, mais bon si vous finissez en beauté la récompense est au rdv!! 
Lever de soleil sur le Capcir  (0)
"Tu le vois le MOnt Blanc ?"  (0)
Du Col de la Roquette. Le menu de la matinée  (1)
Gros plan sur les Esquerdes, Echine d'un monstre enfoui  (1)
Quazemi et Canigou  (0)
Les premiers rayons du soleil  (2)
Col de la roquette  (0)
Petit passage cassant, avec en fond les Pyrénées Audoises  (1)
Phill devant les imposants 7 Hommes  (2)
Steppe catalane  (2)
Madres, Roc Blanc, et Porteille d'Orlu au loin  (0)
Un extra pour aller voir le Vallespir et...  (0)
Cadaques  (2)
Contemplation  (2)
Le bout du Pla Guillem  (2)
Piste de transition avant les Roques Blanques  (0)
Début des Esquerdes de Rotja  (2)
JP dans les caillous  (1)
Le court portage, après c'est sur le vélo jusqu'à la Porteille de Rotja. Super trace de Philippe  (3)
Un peu côté Vallespir  (0)
  (0)
Puis côté Rotja  (0)
On s'approche du bout tout doucement  (1)
En laissant derrière le Canigou et les 7 Hommes  (1)
Billard Catalan  (2)
Porteille de Rotja, fin des Esquerdes, 1h50 de pur vélo  (1)
Il manque la flèche "plan foireux - 25 km"  (1)
Refuge de la Porteille de Rotja  (2)
Arrivée à la Mort de l'Escoula  (0)
On n'est pas bien là ?   (3)
C'est grand !  (1)
Le Canigou émerge de la mer  (0)
Fabien descend du Roc Colomb  (1)
Encore du billard  (2)
Tient on se croirait dans les Alpes - Vall Terr2000  (0)
3h00 après, on a compris où ils ont mis tous les cailloux !  (0)
Porteille de Mantet, très ancien passage  (0)
Portage panoramique, cap sur la Dona  (1)
Repas sommital  (1)
Nos sages montures se reposent  (0)
Cap sur le Col del Pal  (2)
Ca tape beaucoup  (0)
Le début de la crête qui nous attend, Pic de Rives Blanques  (1)
Canigou et la mer.  (0)
Début de 2h30 de NR. On a encore le sourire.  (0)
C'est plat, ça roule pas, mais c'est beau.  (0)
Col Mitja et vallée de la Carança  (0)
Des cailloux partout  (0)
Bref passage roulant, avant...  (0)
ça, montée au Pic de la Costa Llisa  (1)
Chercher le vélo, en terre inconnu. Là, on quitte la crête par la gauche.   (2)
A flanc raide de la montagne  (0)
Traversée sous le Pic des Cimbells  (4)
Repos au Plat de Dalt, mais on n'est pas sorti de la zone   (3)
Brève zone ou se détendre les jambes  (0)
Collet de Rabadana, qui permet de basculer sur le sentier en pointillé rouge  (0)
Passage en dalle  (3)
Il y a deux vélos qui se balladent  (5)
On y est, fin de la galère. Il paraît qu'il y a un bon sentier ici !  (0)
AHHHA du Chocolat !  (3)
Dernière zone NR sous le Rc des Trepassats  (1)
1300 m de belle descente. Il faut avoir gardé du jus  (3)
On retouve le vélo  (2)
Piège à VDM. Baissez la tête !  (0)
Passage en mai 2015, au milieu des fleurs  (0)
Sentier en balcon  (0)
Les plaquettes chauffent  (4)
Fin de la descente, comme quoi il y avait bien un sentier !  (1)
Entre En et Nyer, ancien chemin très agréable  (0)
Pas de boisson ce soir, la route est encore longue !  (3)
t

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire