29 mars 2014

12 Le Vis de la Virenque à la Couvertoirade J1 - 55km d+1450m ***

La Couvertoirade-Jpr31  Reportage CR &Trace Gps   Diaporama Plani-cycles


Hon2 propose un week sur le Larzac
Le gîte d'étape de l'intemporel village fortifié des Templiers de la Couvertoirade, nous offre sa magie !
Merci Cyrille pour l'immersion dans ces Causses fabuleux, génératrice d'une immense régalade à la découverte de ses nombreux sentiers et ses lieux isolés chargés d'histoire.

=> en attendant le bonus vidéo voici déjà les photos du J1

12 Le Vis de la Virenque à la Couvertoirade J1 - 55km d+1450m ***

Départ de la Couvertoirade, plus précisément de la lavogne (dépression sur les terres des causses qui permet aux animaux d'élevage de boire) derrière la Cité. Attention, l'accès au village est interdit aux voitures, il y a un parking touristique payant à l'entrée.
Nous prenons le GR71 cap au nord-est vers Tortones et les Passadous.
Km 4, nous descendons dans le lit sec de la Virenque, le sentier est un peu chaotique au gré des traces tourbillonnantes du cours d'eau qui doit réapparaître après de fortes pluies. Nous essayons d'emprunter les sentes plus roulables qui filent autour du lit.
Km 6, à droite vers Salbout, un chemin nous remonte vers le Causse de Campestre.
Nous traversons le Mas Gauzin et prenons ces beaux chemins du causse bordés de murettes caillouteuses.
Km 11, à la Laverdose d'Homs, nous décidons de poursuivre le sentier balisé jaune en direction de Marre de Lacamp.
Km 14, petites ondulations sympathiques au Plan de l'Aven avant d'atteindre l'ancien château de Salze.
Km 16, à Luiras, une belle descente en monotrace nous dégringole dans les gorges de La Virenque.
Arf, la remontée vers les clapas et murets du causse s'effectue d'abord par un petit portage puis au bout du camp Bouquié, à nouveau sur la monture.
Km 20, les Sotch circulaires de Robert et de Las Parades nous dévoilent leur trou vertigineux et inattendu de 55 m de profondeur, creusé par l'érosion dans le plateau calcaire.
Km 21, au splendide et spectaculaire Font Mainoux, à nouveau une belle descente vertigineuse, mais passable et joueuse pour le pilotage, nous propulse en deux temps au fond des gorges de la Virenque. Le haut de la descente a juste deux épingles délicates, la fin c'est du velours.
Km 24, au premier passage du Camp d'Altou à la sortie des gorges, nous poursuivons à gauche vers celles de la Vis pour une petite boucle de consommation de dénivelé.
Km 25, nous prenons à gauche la sente le long de la Vis.
Km 26, nous coupons la route par le sentier balisé, un poussage-portage nous permet de reprendre de la hauteur sur les panoramas dominant les belles gorges de la Vis.
Quand la pente s'adoucit, nous remontons en selle jusqu'au Serre de la Combette.
Km 29, la belle séquence en single magique se poursuit par la sympathique descente qui nous repropulse au fond de la Virenque.
Km 32, fin de la boucle au camp d'Altou. Cette fois-ci, nous suivons à droite la petite route pour une remontée progressive plus tranquille.
Km 36, une petite récréation devant les portes du château de Sorbs.
Km 37, à Bana-Vieille, nous quittons le goudron pour une ondulation par les Bussières.
Km 43, nous refaisons le plein d'eau au village du Cros avant de poursuivre par le balisage de la piste de la Grande Traversée de Hérault.
Km 49, la piste nous accompagne facilement vers l'immortalité de la cité de la Couvertoirade. Nous trouvons l'hospitalité au convivial gîte d'étape de la Cité qui, avec son feu de cheminée et ses grillades de moutons accompagnées de sauce au roquefort et autres délices vinicoles, vont chaleureusement nous permettre de reconstituer nos forces pour l'étape du lendemain.
=> Les géants de Nant - La Couvertoirade J2
Accès au départ - Carte
La Couvertoirade sur le Larzac 12230.
Remarques
Départ de la Couvertoirade, plus précisément de la lavogne derrière la Cité, attention l'accès au village est interdit aux voitures, il y a un parking touristique payant à l'entrée.
Remarques sur la difficulté
Les descentes présentent quelques passages techniques qui passent sur le bike pour les plus aguerris.
Bonus vidéo : en Ziq - JPR31
Remarques sur le portage
Le pourcentage de la pente et les cailloux imposent deux petits portages dans ce tour, rien de méchant.
Commentaire de l'auteur sur la sortie
Le Larzac c'est magique.
Praticabilité
Evitez absolument les jours après de grosses pluies quand la Virenque ressurgit dans son lit, la trace y passe, vous y seriez bloqué.
Ils ont dit :

 jpr31
 Le 02/04/2014 à 23h12.
  la trace de 50km en ligne, je confirme les stats elle vaut bien 500km de déplacement pour du Brebue au Roquefort Wink
 le.roms
 Le 02/04/2014 à 22h30.
Tout simplement magnifique! Un cadre sauvage comme on en voit rarement! La magie des grands causses!
Félicitations encore une fois pour cette trace.
 hon2
 Le 02/04/2014 à 22h10.
Ah j'avais pas vu les stats ! 100km/h c'était plutôt la vitesse du vent Wink
 Emile
 Le 02/04/2014 à 22h04.
Vu les chiffres de la journée, vous avez bien roulé... je comprends la fatigue du soir ;-)
500 km, ça aplatit le d+ remarque.
Mais alors 100km/de moyenne, ça décoiffe !!
 hon2
 Le 02/04/2014 à 20h35.
Et voilà, il fallait bien s'y remettre ! et ce fut une super entame !
2 jours de suite histoire de se faire réellement les jambes avec une soirée en gite histoire de s'évader vraiment !
Merci JP pour ta compagnie et ce beau CR !
C'est classé noir mais c'est parce que c'est le début de la saison !Smile

2 commentaires:

  1. Joli tour les amis !

    Vous vous êtes bien soignés ! (magrets + sentiers !!)

    RépondreSupprimer
  2. En effet ! un week au top avec du Brebue grillé à la sauce roquefort !
    Que du bonheur... faudra y revenir car il y a du potentiel pour de belles Miams randos conviviales.

    Bientôt le J2 avec ses géants qui calaminent.... à suivre ;-)

    RépondreSupprimer