27 mai 2007

34 Raid Cazilhac-Salagou: J3 82km d+2000m d-2200m 10h


Reportage photos et trace gps ici   Diaporama Plani-cycles


34 Raid Cazilhac-Salagou: J3 82km d+2000m d-2200m 10h  Aide cotation
La dernière étape du raid Cazilhac-Salagou est la plus exigeante mais elle offre une variété exceptionnelle de paysages et des sentiers très diversifiés.
D’Olargue, les 3 premiers kilomètres empruntent tranquillement l’ancienne voie ferrée. Changement de décor, un sentier cimenté à travers les vignes grimpe à 16 % vers Mons. A travers les petites rues des villages, un single entre des murets de pierre et avec des passages ravinés permet de rejoindre le début des gorges d’Héric, paysages fabuleux… Après 500 mètres de petite route qui s’engouffre dans les gorges, un portage par une passerelle au milieu de gros blocs de granit permet de franchir les piscines du ruisseau d’Héric.
Le single s’effectue essentiellement sur 1 km par du portage intermittent, avant de devenir très ludique dans un bois et de surgir au milieu du village de La Coste. L’itinéraire fait alors alterner à flanc de montagne de superbes singles, des chemins et des sentiers cimentés.
Au 10ème kilomètre, à la chapelle de Ste Colombe, une petite route puis un chemin prennent du pourcentage pour grimper à travers bois pendant 10 km jusqu’au Plo de Saladou.
Les 6 km de descente suivants sont aussi gigantesques. Le passage par le pont du ruisseau de Cros permet d’admirer ses imposantes truites.
A la Bilière, le début d’une autre ascension commence toujours par de la route pour laisser place à de superbes sentiers jusqu’à la Croix Blanche.
Le parcours se poursuit par une descente et une petite remontée par le Pradal pour longer les champs de fraises et traverser les vignes de Clairac. Ce petit village dispose d’une aire de repos très reconstituante et très appréciable.
La montée suivante commence par un chemin cimenté en première partie pour finir par du chemin jusqu’à l’aire de Raymond.
Un single au milieu de la végétation permet de se connecter au chemin descendant à Orb.
Au kilomètre 47, le single parcourant les paysages de terre et de rochers rouges caractéristiques de la région, annonce un long portage grimpant au milieu d’un superbe tunnel de genêts et buis.
A partir du château de Dio, l’ascension s’effectue sur une piste en lacets, un véritable col jusqu’aux éoliennes, elle continue sur un plateau herbeux jusqu’aux pylônes de Puech Caubel.
La descente par un single sauvage débute en face de la Chapelle St Amans à travers la végétation pour relier une sente au milieu des prés et d’une forêt très piégeuse, les feuilles cachant les cailloux.
En bordure de prés, la sente se poursuit jusqu’au hameau les Valarèdes.
A partir de la chapelle de Roubignac, un très joli single monte puis descend près des ruines de Louzières jusqu’à l’ambiance spéciale et bucolique du village d’Octon.
Le parcours se termine en apothéose en empruntant les fabuleux sentiers du lac de Salagou, rouges de plaisir.
Accès au départ • Carte
Olargue.
Remarques sur la difficulté
Etape la plus ardue, à conseiller uniquement aux pratiquants réguliers.
Remarques sur l'engagement
Pensez à garder des forces pour la dernière ascension et les sentiers du lac de Salagou.
Remarques sur le portage
Deux portages significatifs sur cette étape, lors du passage de blocs de granit dans les gorges d'Héric, et dans une pente à fort pourcentage.
Ils s'effectuent dans des sentiers superbes où vous pourrez ainsi profiter des paysages.
Commentaire sur la sortie
Après la chapelle St Amans, le groupe a subi de nombreuses crevaisons.
Une option de continuer le GR 7 tout droit pendant 500 mètres, prendre la piste à droite puis à nouveau à droite en bas pour rejoindre la trace au "Bosc", est possible…
Le Salagou clôture parfaitement ces 3 jours de VTT de rêve, une dernière soirée très conviviale pour permettre le matin du 4ème jour de rentrer en bus à Cazilhac enfin de partager un dernier repas … le plus dur, c’est d’arrêter…
Praticabilité
Toute saison.
Ils ont dit:
 
11/06/2007 - 22:40:18.
3 jours de vtt : l'esprit ailleurs. Des paysages magnifiques et surtout une ambiance trés sympas sans aucun esprit de compétition. Merci aux organisateurs.
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (2)
  (0)
  (1)
  (0)
  (1)
  (0)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire