27 avril 2014

11 Abbaye de Fontfroide et châteaux 50 km d+1200m 6H


Abbaye de Fontfroide Reportage CR &Trace Gps   Diaporama Plani-cycles



Jmi et Scoubi ont répondu présents à une planification LPI de dernière minute pour aller chercher une météo plus clémente et un terrain sec => objectif atteint !
Une petite exploration à partir de l'abbaye de Fontfroide chargée d’histoire, un parcours varié avec dans sa première partie un maximum de sentiers dont un qui pique et un autre bien caillouteux. La deuxième partie permet une visite des superbes châteaux de St Martin de Toques et Gaussan, avant de faire le tour du massif principalement par des pistes et quelques petits singles. Ce tour du massif offre des panoramas ouverts sur les reliefs des Corbières de l’Alaric à la chaîne des Pyrénées et sur les étangs et la Mer Méditerranée !
Lire attentivement le détail, car dans ce massif où les pistes sont reines, il y a des petits passages baroudeurs en sentiers sauvages que vous pouvez facilement contourner si vous ne voulez pas trop rayer le cuir.

Voici déjà des photos !
Abbaye de Fontfroide : longue visite commentée http://www.payscathare.org/histoire-12
Au sud-ouest de Narbonne, c’est dans un vallon rocailleux des Corbières que se cache ce somptueux ensemble cistercien, en fond de vallée. L’abbaye est nichée au cœur d’un paysage typiquement méditerranéen où dominent le cyprès, le pin et le buis.
Les origines de l’abbaye remontent à la fin du XIème siècle. Ayant d’abord adopté la règle bénédictine, Fontfroide s’affilie au milieu du XIIème siècle à l’ordre de Cîteaux. L’établissement reçu rapidement un immense patrimoine foncier qui s’étendit jusqu’en Catalogne. Ainsi, dés le début du XIIIème siècle, Fontfroide avait essaimé huit abbayes.
Durant la croisade contre les Albigeois, Fontfroide s’est affirmée comme un bastion de l’orthodoxie catholique face au catharisme qu’elle combattit avec vigueur. Deux moines de Fontfroide se sont particulièrement illustrés : Pierre de Castelnau et Raoul furent nommés légats par Innocent III.
Parmi les abbés célèbres, il convient également de mentionner Jacques Fournier qui devint Pape sous le nom de Benoît XII (1334-1342).
Après une période de déclin, Fontfroide tomba en commende de 1476 à 1764, date à laquelle l’abbaye perdit son titre abbatial et les revenus afférents.
Les prieurs conventuels firent au XVIIIème siècle de nombreux aménagements avant la mise en adjudication de l’établissement en 1791. Ses bâtiments relativement préservés lors de la Révolution ont été réoccupés par des cisterciens de l’Immaculée Conception de 1858 à 1901. Depuis 1908, le monument appartient à la même famille à laquelle on doit la réhabilitation générale de Fontfroide.
L'abbaye de Fontfroide est un monument privé détenu par les descendants de Gustave et Madeleine Fayet.
 
Château de St Martin de Toques : privé pas de visite http://lescathares.free.fr/chateau/saintmart.html
La première mention du site date de 978, indication d'une chapelle en 1157. Le château appartenait aux vicomtes de Narbonne. Préservé par la croisade, une famille italienne en devint propriétaire au XVIe siècle. Transformé en exploitation agricole dès le début du XVIIe siècle, il est abandonné et ruiné faute d'entretien. Le château occupe le sommet d'un rocher isolé bien visible depuis la route. Il se compose de deuxenceintes concentriques, accessibles au moyen d'une rampe pavée de galets, que domine une construction carrée datée de 1617. On débouche alors dans leslices dont l'angle nord-est est occupé par la chapelle intégralement conservée à l'exception de la façade ouest disparue. On distingue encore le tracé de la première enceinte se terminant au sud-ouest par une sorte d'éperon, ou avancée de maçonnerie aux murs épais qui semble défendre une galerie naturelle. La deuxième enceinte est parsemée de ruines de bâtiments. A l'angle nord-est s'élève une tourelle dont le pan de courtine attenant est percée par une fenêtre moulurée à meneau du XVe siècle. L'angle nord-ouest, occupé par une tourelle dodécagonale, abritant une salle voûtée en coupole, soigneusement appareillée en grès, offre encore les vestiges bien visibles d'une crénelure aux merlons percés d'archères. La courtine adjacente s'interrompt pour laisser place à un mur en calcaire, surmontée de créneaux de mêmes dimensions que les merlons qui semblent plus décoratifs qu'efficaces. Enfin, les vestiges d'une tourelle de plan semi-circulaire sont visibles dans l'angle sud-ouest. Si la chapelle semble être l'édifice cité à la fin du XIIe siècle, en revanche les autres éléments de fortification doivent pouvoir être datés du XIVe siècle et plus tard.
Le château, propriété privée est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1926.
Tas de ruines imposant, il fut racheté et restauré, dès 1990, par l'acharnement de propriétaires privés...
 
Château de Gaussan : privé pas de visite http://chateau.over-blog.net/article-aude-chateau-de-gaussan-bizanet-64134695.html
Durant l'occupation Romaine, le site comporte quelques maisons.
A la fin du 10ème siècle, construction d'une chapelle dédiée à Saint Etienne. Les terres sont la propriété du prieuré de Saint Eugénie.
A la fin du 12ème siècle, avec l'accroissement de la population, la chapelle devient une église. Le monastère de Fontfroide acquiert les terres.
Au 13ème siècle, construction d'un rempart pour protéger bêtes et récoltes. Cette grange fortifiée dépendant des moines cisterciens de l'abbaye de Fontfroide.
Vers 1792, les révolutionnaires réquisitionnent le site fortifié et le vendent comme bien national.
Vers 1876, par héritage monsieur Charles Lambert de Sainte-Croix transforme ces vieux murs en propriété agricole.
A la fin du 19ème siècle (grande époque de restauration des bâtiments Audois), en s'inspirant des réalisations de Viollet le Duc, la famille de Sainte Croix transforme le site en forteresse néo-gothique.
En 1986, le site est inscrit aux Monuments Historiques.
En 1994, des moines bénédictins de la congrégation de Solesmes (venus de l'abbaye Notre-Dame de Fontgombault) s'établissent dans la "forteresse". Le chai est remis à neuf.
Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis les chemins et routes. La visite de l'intérieur est impossible.

11 Abbaye de Fontfroide et châteaux 50 km d+1200m 6H
Départ du parking de l'abbaye de Fontfroide, direction l'enceinte de l'abbaye pour prendre par le chemin au nord de l'abbaye qui la contourne, cap au sud-ouest le long du ruisseau de Fonfroide. Km 2, nous remontons le sentier de l'Héracienne, il n'est pas facile avec ses cailloux qui roulent.
Km 3, petit plongeon avant un petit portage pour se hisser dans les reliefs en face.
Km 4, nous coupons la piste pour poursuivre un monotrace de chasseurs assez rectiligne sous les arbustes du bois de l'Aragnon.
Km 6, nous prenons un petit bout de piste que nous quittons très vite par une sente qui part à droite en haut de l'Escouloudare.
Km 7, en crête, le sentier s'est transformé en un large coupe-feu qui s'enflamme en négatif vers la piste de la Grange Neuve ruinée.
Km 8, on abandonne vite ce petit bout de piste pour une belle séquence en single qui ondule dans les deux axes vers le domaine abandonné de l'Aragnon.
Km 11, nous descendons par le chemin du Pont Coupé.
Km 13, à nouveau une remontée en sentier pour tourner autour de la Serre du Mont Gros.
Km 16, une piste nous pousse au-dessus de Loumet.
Km 18, à droite toute ! attention la prise de la sente de chasseurs qui dévale la pente n'est pas évidente, elle est sauvage et piquante, elle rejoint le Pavillon St Martin et la plaine de Loumet.
Km 20, soudain au sommet d'un éperon rocheux, surgit depuis le Xème siècle le château St Martin de Toques. Nous tournons autour pour profiter de sa magnifique tourelle dodécagonale.
Km 21, nous prenons la route d'un nouveau château par une petite boucle dans les vignes autour du Pech de la Moulinasse.
Km 24, une belle allée nous lisse vers les murailles du château de Gaussan. Ces deux châteaux sont privés, nous ne pouvons profiter que de l'extérieur.
Km 27, nous bouclons sous le château de St Martin de Toques avant de prendre les pistes vers Beauregard et les Prés Vieux.
Km 30, les pistes présentent quelques forts pourcentages mais sont généralement roulantes pour faire le tour du massif de Fontfroide par le sud. Nous profitons des panoramas de l'Alaric aux reliefs de la chaîne pyrénéenne.
Km 34, le magnifique sentier de l'Ermitage de St Jacques nous régale avec sa brouette et ses sentes ludiques pour le pilotage.
Km 36, la piste prend par l'Echine de l'Ane et le bois caillouteux du Vicomte.
Km 43, nous décidons de tenter un sentier de pur baroudeur qui descend vers le Pech Rascas la trace originale est sur LPI, celle sur Utagawa est nettoyée de ce sentier qui se referme.
Par la Serre de l'Escalier, nous apercevons les étangs et la belle bleue Mer Méditerranée.
La croix de Fontfroide nous signale la fin de cette escapade autour de l'abbaye. Le bar restaurant du lieu nous permet de profiter du breuvage local à l'image de trésors des Corbières.
Accès au départ
Fontfroide dans les Corbières.
Remarques
Du parking de l'abbaye de Fontfroide.
Remarques sur la difficulté
Les pistes sont reines dans ce massif, mais la première partie du parcours propose des sentiers parfois pas faciles.
Bonus vidéo : en Ziq - JPR31
Remarques sur le portage
Des petits poussages quand la pente est trop forte.
Praticabilité
Toute saison, attention pendant les périodes de chasse.
Ils ont dit :
 scoubi
 Hier à 23h37.
Je confirme le piquant des sentiers jean pierre. J'ai sortis 3 épines de ma main droite, :-(
 jpr31
 Hier à 22h26.

Les pistes sont malgré tout les reines du Massif de Fontfroide, mais les sentes de chasseurs y apportent du piquant !  Wink

pour télécharger la vidéo en format original sur ce lien


 djey
 Le 29/04/2014 à 21h59.

Bonne idée d'exploration, il y a l'air d'y avoir du potentiel.
 jfr31
 Le 29/04/2014 à 19h29.

Bel exemple d'exploration Merci pour le partage
 oliver
 Le 29/04/2014 à 18h21.

super  votre journée a ete une reussite

idemme pour nous dans le massif de la gardiole
 spartacus
 Le 29/04/2014 à 15h51.

Belle balade.

J'espère que vous avez eu le temps de mettre 2 ou 3 coups de sécateurs ..
 labeu
 Le 29/04/2014 à 11h08.

Bravo les gars, content d'avoir de vos nouvelles... bise !
 flèche bleue
 Le 28/04/2014 à 21h30.

Option gagnante, bravo!
 hon2
 Le 28/04/2014 à 21h06.

Une belle journée de baroudeurs avec ses surprises bonnes et moins bonnes mais qui laissent tjrs de bons souvenirs !

En tout cas nous on a pris la pluie pendant 2 jours !Yell
 Yves100
 Le 28/04/2014 à 20h11.

Super JPR !
Merci pour le paquet images et la petite histoire.
Une belle journée quoi. Une de plus. 
t

1 commentaire:

  1. Merci pour cet article ! On aime beaucoup les activités de pleine nature et principalement les randonnées ! La plupart de nos villages sont équipes pour accueillir des passionnés tout comme vous et leur VTT !
    A bientôt

    RépondreSupprimer