29 avril 2007

11 Camins de la blanqueta 2007 57km d+1700m 4h


Reportage photos et trace gps ici   Diaporama Plani-cycles


11 Camins de la blanqueta 2007 57km d+1700m 4h    Aide cotation
Avec l’autorisation du concepteur de ce fabuleux circuit, Pierre du Vtt Limoux, voici la trace de la rando cuvée 2007. Des passages ont été spécialement ouverts pour ce dimanche 29/04/07, voici les détails de cet excellent circuit.
Le départ s’effectue directement à la cave du viticulteur Robert au Fourn, l’inscription nous donne droit à une bouteille du domaine, la convivialité est ici plus qu’une devise. Nous partons tôt pour le 60 km, car ici les moyennes ne sont jamais élevées… Au bout d’un kilomètre, le plaisir de la pratique d’un vrai VTT très ludique se confirme avec un passage descendant très pentu, spécialement ouvert au milieu des genêts pour rejoindre la superbe série de 10 km de superbes singles en sous-bois, avec passages le long d’un champ, au milieu du buis et en crêtes panoramiques… jusqu’à la descente vers St-Hilaire.
Nous apprécions la qualité du parcours fignolé par l’énorme travail de débroussaillage de l’équipe du club de Limoux qui nous fait découvrir chaque année de nouveaux singles sauvages.
Après ces 11 premiers kilomètres de rêve, un premier ravitaillement nous permet d’apprécier la saveur du pain d’épice local. En route pour la deuxième partie. De la plaine, nous reprenons de la hauteur, par de petites routes et chemins parsemés de petits singles sympathiques.
Puis le parcours plonge dans une combe, par un passage spécialement ouvert pour accéder au long single caché dans les bois d'Isart (en bas le talus a même été nettoyé pour faciliter un virage à 90°). Il enchaîne les tunnels de végétation, les dévers, les crêtes pour finir par une descente vers St Polycarpe où nous attendent le boudin, la saucisse, le pâté…du deuxième ravitaillement.
Au menu, la montée dantesque du jour, 7 km pour passer de 226 m à une altitude de 745 m. Elle se réalise sur le versant nord par un chemin caillouteux dans les bois, se transformant parfois en single, puis un petit plat au milieu afin de mieux entamer la dernière partie avec des passages à +23 %, pour grimper jusqu’au Pech de la Quartière. Pour notre vaillant groupe, seul Jacques réussit à ne pas poser le pied au sol… chapeau !!!
Tous ces efforts sont immédiatement récompensés par le caviar offert, une descente de 10 km tout en single, d’abord très progressive mais très rapide avec quelques trous de sangliers à contourner ou sauter, puis plus technique avec des zigzags à travers les arbustes et un pierrier que seul un descendeur du club de Limoux franchit sur le spad… La fin de la descente avec quelques passages délicats à –28% mais parfaitement négociables exige une concentration aiguisée, avec tous les sens du plaisir éveillés.
En bas, à Alet-les-Bains, un 3ème ravitaillement permet de nous ressourcer à ses fontaines.
En troisième partie, un single plat permet de suivre la rivière tout en améliorant la moyenne, puis des petites routes, chemins, bord de vigne… vallonnés nous permettent de rejoindre le circuit du 35 km et un dernier petit mur pour nous permettre de lâcher encore les destriers dans le final descendant vers la blanquette offerte de l’arrivée… la tête remplie de tous les magnifiques paysages rencontrés.
Merci à toute l’équipe du VTT Limoux pour la qualité de cette rando, une des meilleures de tout le sud-ouest, et qui sait conserver et faire apprécier le charme exceptionnel de cette région…
Accès au départ • Carte
Limoux dans l'Aude (11).
Remarques
Domaine viticole de Robert , à 5 km au nord de Limoux sur la D104.
Remarques sur le portage
Quelques poussages, la difficulté principale présente un pourcentage élevé sur des portions importantes...
Commentaire sur la sortie
J’ai effectué ce parcours avec Daniel et Jacques... nous avons retrouvé à l’arrivée Patrick, Christian et Sophie qui ont parcouru le 35 km avec 1060 m de D+… 300 autres vététistes confirmés, ont participé à cette rando, tous comblés… à voir le CR et photos d’Hérétic
et le site du Vtt Limoux .
Praticabilité
Il est fortement conseillé, car très confortable, de pratiquer ces sentiers le jour de la rando. Après, le caractère sauvage du coin reprend ses droits… gare aux griffures aux jambes et avant-bras et ralentisseurs des branches mortes…. A noter que le débroussaillage effectué est parfait, juste assez pour profiter au maximum des singles sans aller assassiner le charme de ces sentiers. Si vous les pratiquez en dehors, n’hésitez pas lors de votre balade à participer à l’entretien de ces bijoux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire