19 mai 2007

11 singles autour de Peyriac de mer. 42km d+700m 4h


Reportage photos et trace gps ici   Diaporama Plani-cycles


11 singles autour de Peyriac de mer. 42km d+700m 4h  Aide cotation
Parcours superbe sur les singles des garrigues offrant des vues exceptionnelles sur les étangs, la mer et la faune africaine de la réserve de Sigean. 22 km de single, 16 km de chemin, 4 km de route.
De Bages, prendre le petit sentier qui passe par des pontons au-dessus de l’étang, les poumons remplis d’iode, traverser la route pour prendre un single herbeux vers les vignes.
Après avoir rejoint un chemin, la descente vers les étangs s’effectue par un single très joueur. En bas, un sentier sur sable dur longe l’étang où les flamants roses se rassasient.
Un kilomètre de route à travers les étangs permet par le roc de Salin de rejoindre la presqu’île de Peyriac-de-Mer. Un premier tour de l’île par le sentier côtier permet d’admirer la diversité des oiseaux présents.
Direction vers l’intérieur de l’île par un single qui par des pontons au-dessus de l’étang intérieur du Doul, permet de rouler sur et entre les étangs.
La grimpette sur les hauteurs s’effectue par un sentier caillouteux, le single technique sur les crêtes vous permet de profiter des vues exceptionnelles de ce lieu. Il redescend vers la plage intérieure pour remonter sur les crêtes sud-est. Puis il contourne le point culminant dans une petite forêt… Quitter l’île par le sentier à gauche de la petite route, traverser Peyriac-de-Mer pour prendre un chemin qui monte jusqu’au sommet de Bade, redescend par un single pour rejoindre le chemin qui longe pendant 2 km l’étang de Peyriac vers l’Oeil de Chat.
Grimper vers la borne qui se trouve sur les rochers par le sentier qui vous fait passer entre des postes de chasseur. En haut, vous aurez l’explication des bruits étranges que vous entendez, en effet le single sur ces crêtes est juste en face de la réserve africaine de Sigean. Le spectacle est exceptionnel par la richesse de la faune : oiseaux, girafes, lions, singes… prenez le temps de sortir les jumelles et d’admirer …
Le single se poursuit à travers le maquis, redescend pour remonter, à flanc de garrigue pour le plaisir du pilotage, avec quelques passages techniques.
Après avoir retraversé le village de Peyriac, les chemins permettent de rouler à une bonne allure vers la côte d’Estarac. Là, chemins et singles alternent pour le plaisir du pilotage. Après une excellente descente, 400 mètres de route permettent de repartir par des chemins et singles vallonnés vers le Pesquis.
Remonter par un sentier en haut duquel apparaît le superbe village de Bages dominant les étangs. La fin de l’itinéraire permet de profiter des petites rues médiévales du village.
Accès au départ • Carte
Bages au sud de Narbonne.
Remarques
Du parking à proximité des barques des pêcheurs.
Remarques sur le portage
Quelques petits portages de franchissement de fossé à sec, et quelques petites poussettes.
Commentaire sur la sortie
Partir avec la fraîcheur du matin, vous aurez un double bonus :
- Le matin, il y a plus d’activité au niveau des animaux, n’oubliez pas les jumelles et l’appareil photo pour tous les oiseaux et paysages que vous allez voir…
- Dans les singles et les pontons de l’île de Peyriac, vous éviterez les promeneurs…
Si vous ne connaissez pas la réserve africaine de Sigean, cet aperçu vous incitera à visiter ce magnifique parc.
NB : A Bages, il y a de très bons restaurants pour déguster l’anguille des étangs.
Praticabilité
A effectuer par temps sec (certaines zones sont inondables par temps très humide), éviter les périodes de chasse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire