26 août 2011

64 Raid dans le Béarn J3 5h 37 km d+1300m d-1500m**

Raid bearn_Col de Jaut-J3 Reportage photos et trace gps ici   Diaporama Plani-cycles

64 Raid dans le Béarn J3 -  37 km d+1300m d-1500m  5h    Aide cotation
Voici la première partie de la 3ème étape du Raid Béarn des 3 vallées.
Après une longue ascension, elle permet de profiter des superbes estives et panoramas de la montagne de Jaut.
La descente se réalise en plusieurs phases : sur des sentes à vaches dans les estives, sur de la piste, puis hachée par des clôtures, elle dégringole les pentes du Port de Béon à travers prairies et anciens petits draillous sympathiques.

Départ de l’auberge gîte d’étape de Bilhères par un sentier pavé qui descend direct vers Bielle.
La petite route nous permet de traverser le Gave d’Ossau par le pont de Béon.
Nous poursuivons la mise en jambe facile jusqu’à Castet.

Km 9, commence la longue ascension par la variante du GR de Pays du Tour de la Vallée d’Ossau.
Le départ est assez vorace en énergie sur une piste sans rendement à pourcentage élevé. Au port de Castet, la piste part à gauche par les bois de Coussau, elle est plus régulière. Nous changeons de cap pour poursuivre par l’Hounrède.
Km 18, nous laissons les bois pour grimper la piste qui monte à flanc de montagne aride vers le point d’eau de la cabane d’Escalac. La piste continue régulièrement dans le vallon entre le pic de Males Ores (1728 m) et le pic de Moulle de Jaut (2050 m).

Au col de Jaut (alt 1506 m), nous tirons un bord à droite plein ouest, pour nous immerger dans les estives. La séquence la plus belle de la rando, il faut choisir la bonne sente de vaches pour progresser à flanc de cette magnifique montagne de Jaut. Les panoramas jusqu’à Pau sont splendides. Nous prenons le temps de les apprécier.
Km 26, alt 1600 m point culminant de la rando, nous redescendons en enjambant la clôture du Coigt de Jaut.
La descente se poursuit dans la pente au choix de chacun, en faisant attention aux petits gouffres qui parsèment ce gruyère.
Après le Coutchet, nous rejoignons la piste. Nous essayons de l’éviter le plus possible en tentant de prendre les sentes à proximité. Mais elle nous accompagnera obligatoirement une partie de la descente. Au niveau des granges du Port de Béon, il faut avoir confiance dans le GPS pour suivre la trace dans des tout-droit à travers des pâturages, tout en passant de nombreuses clôtures afin de rejoindre quelques morceaux de sentiers improbables mais sympathiques…
Trop court, nous sommes déjà revenus à Béon.
La canicule est là, nous décidons de profiter de la fraîcheur des sources, de la plage herbeuse et ombragée située à proximité de la falaise aux vautours. Un restaurant bar nous permettra d’étancher notre grande soif.
Accès au départ • 
Bilhères.
Remarques
Départ de l'auberge gîte de Bilhères.
Commentaire  sur la sortie
Sur les traces du Raid des 3 vallées voici le CR de Julien avec toutes les informations et traces complètes.
La canicule du jour nous a fait écourter l’étape, normalement l’étape revient jusqu’à Oloron avec quelques ondulations Cf . le CR et traces de Julien.
reportage photos&vidéos J3 ici
Praticabilité
Hors neige et mauvais temps.
Ils ont dit:
 jfr31
01/09/2011 - 10:10:53.
@JP : vachement buccolique la vidéo : on dirait que c'est filmé au ralenti tellement c'est calme ( en apparence)Wink
Départ du gîte à Bilère  (0)
Les autochtones nous observent  (1)
On reprend quelques forces avant d'attaquer la côte  (1)
Et c'est partit !   (0)
On va tout au fond  (0)
Sans trop forcer, on admire le paysage  (0)
  (0)
Les vautours ne sont pas loing, ils planent autours de nous.   (0)
On se ravitaillera en eau  (0)
On se rapproche du col, fin de la piste  (1)
On prendra des sentiers de vache  (0)
  (1)
Peu de rendement  (0)
Les pédales frottent  (2)
On y est presque !  (1)
On y est, le point le plus haut !  (0)
On en prend plein les mirettes  (1)
  (1)
Pbda nous montre Pau   (0)
On repartira vers la pause repas  (1)
Les plus beaux paysages du WE.  (1)
Attention aux barbelés   (0)
Droit dans la pente, ça secoue !   (0)
  (0)
Décente en grande partie sur pistes larges.   (0)
Ha je l'avais dit, ça secoue   (3)
  (0)
Kangout12, très à l'aise sur ces 3 jours.   (1)
On se rafraîchi dans le lavoir de Bielle.   (4)
Et la collation finale !   (1)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire